Produit : les bras mécaniques

Nous avons rencontré Fabrice Cochard qui travaille au Bureau d’Étude de Crystal Group depuis janvier 2012. Il nous parle de la conception de deux bras mécaniques qui ont pris place dans le bassin de 3 000 m2 du « Village des Marques » de Villefontaine, près de Lyon. Ce projet est réalisé en étroite collaboration avec l'architecte italien Gianni Ranaulo qui a entièrement designé et conçu The Village.

Matière à… concevoir

Pendant presque un an, Fabrice a suivi la création de ces bras mécaniques, mais également de toute la scénographie aquatique, de A à Z.

Fabrice Cochard a suivi toute la création des bras mécaniques.Fabrice Cochard a suivi toute la création des bras mécaniques.


Pour quel contexte avez-vous créé ces deux bras mécaniques ?

Nous avons été sollicités par la Compagnie de Phalsbourg, société experte en immobilier commercial, avec qui nous avions déjà travaillé sur des projets de centre commercial comme « Ma petite Madelaine » à Chambray-lès-Tours et « Waves Actisud » à Metz.
Il s’agissait de créer des shows aquatiques qui animeraient le lac artificiel prévu au cœur du centre commercial. Avec Michel Amann*, nous avons réfléchi à la mise en place de bras qui permettraient la création de shows spectaculaires et réguliers avec une scénographie en journée et une autre à la nuit tombée.

Il s’agit, en réalité, du 3e bras mécanique inventé chez Crystal Group. Le premier a été conçu pour le spectacle du Futuroscope « La Forge aux étoiles » et le second pour le CityWalk de Dubaï. Cette technologie nous permet d’adapter complètement nos machineries à l’environnement du projet. Par exemple, à Dubaï, le bras est courbe pour épouser la forme ovale du bassin, alors qu’à Villefontaine, nos deux bras sont complètement droits. Nous possédons l’expertise de tels mécanismes et nous les adaptons pour chaque projet. 


Pouvez-vous nous décrire plus spécifiquement ces bras mécaniques ?

Il s’agit de 2 bras de 14 mètres de long créés dans un inox particulier qui ne rouille jamais. Sur ces bras sont montés différents effets comme le brouillard (le mist), des leds, des flammes de près de 8 mètres de haut, et un rideau d’eau qui se déploie dès la monté de la machinerie hors de l’eau. Lorsque le bassin est au calme, nos deux bras sont positionnés, invisibles, sous l’eau dans leur niche. Lorsque le show commence, ils se lèvent à 35° en moins de 40 secondes. En journée, toutes les demi-heures, un spectacle musical de 4 minutes commence. Les bras montent inondant le bassin de brouillard et les jets d’eau prennent vie.
Le soir, alors que l’obscurité tombe, le spectacle change : les leds s’illuminent, le rideau d’eau prend vie, animé par une vidéo, et les flammes impressionnent.

Plan des deux bras mécaniquesPlan des deux bras mécaniques


Comment se crée un projet d’une telle envergure ?

Tout commence au bureau d’étude avec la réalisation des schémas et des plans de la machinerie. Il s’agit d’avoir une vue d’ensemble du projet surtout que nous nous occupions également du débordement du lac (près de 100 mètres de débordement), des effets d’eau, et de la mise en place des locaux techniques.
Le budget étant une donnée importante, nous avons fait différentes propositions à notre client, chacune incluant une note sur les coûts énergétiques. Il s’agit de s’adapter aux contraintes du lieu. Même la scénographie est pensée en fonction de ce que le lieu est capable de fournir en énergie.
Une fois, le projet approuvé, nous avons conçu la machinerie au sein de Crystal Group. Les bras mécaniques ont pris place devant nos ateliers et les premiers tests ont commencé.
Une fois, la machinerie opérationnelle, le transport en camion est organisé vers Villefontaine.

L'arrivée des deux bras métallique sur le site de VillefontaineL'arrivée des deux bras métallique sur le site de Villefontaine


Comment s’est passée la mise en place sur site ?

C’est en février de cette année que nous avons commencé les premières interventions sur site. Une dizaine de personnes s’est occupée du transport, de la grue, et du montage. Il nous a fallu compter sur les intempéries qui ont retardé la mise en eau du bassin et, par voie de conséquence, les tests de nos bras mécaniques. Lorsque l’eau est enfin arrivée dans le lac artificiel, nous avons pu programmer les shows et être prêts pour l’inauguration prévue le 17 mai. La programmation est l’une des étapes importantes de la mise en place d’un tel projet. Il s’agit, une fois tout installé, de laisser à notre client une machinerie autonome et pérenne. 

L’inauguration a été un grand succès et aujourd’hui les shows tournent sans aucune intervention. Les bras mécaniques se lèvent et descendent tous les jours. Nous retournons sur le site uniquement pour la maintenance qui comprend le nettoyage des filtres et la vérification de toute la mécanique. Nous avons également mis en place un système de surveillance à distance. S’il se passe la moindre chose, nous sommes prévenus en temps réel.

La vidéo se projette sur l'écran d'eau issu des deux bras mécaniquesLa vidéo se projette sur l'écran d'eau issu des deux bras mécaniques

*Michel Amman, Directeur général et technique de Crystal Group

Produit : les bras mécaniques

SHARE